Thématiques

espèces

semis

Récolte

ROMARIN BIO

ROMARIN BIO

référence : 3539829812466

Le romarin est traditionnellement utilisé pour soulager le foie, les maux de tête, stimuler la concentration et la mémoire, améliorer la circulation sanguine.

Agriculture BIOFabriqué en France

caractéristiques

Période de semisJFMAMJJASOND

Période de récolteJFMAMJJASOND

conseils de culture

Apprécie les sols bien drainés, même pauvres et secs.
Plante vivace se prêtant aussi à la culture en pots.
Semez d’Avril à Juin en pépinière ou en godets, et mettez en place en Septembre ou au printemps suivant à 50 cm de distance. En régions humides, préférez la culture en pots, et rentrez votre romarin l'hiver. Maintenez le sol frais pour la levée des graines, espacez les arrosages par la suite.
La récolte peut se faire toute l'année mais c'est de Juin à Août, lorsqu'il est le plus aromatique, qu'il est préférable de le cueillir. Récoltez par temps sec, en prélevant le haut des tiges à l'aide de ciseaux.

conseils d'utilisation

Le romarin peut être utilisé frais, en condiment ou en infusion.
Vous pouvez aussi faire sécher les feuilles, bien étalées, dans un endroit frais et ombragé. Une fois, séchées, détachez soigneusement les feuilles de leurs tiges pour les conserver en bocaux fermés.
Le romarin peut également être congelé : placez les feuilles dans des sacs de congélation hermétiques, directement au congélateur.

Idée recette :
Pour réaliser votre tisane, faites chauffer 200 ml d'eau, sans aller jusqu'à l'ébullition. Faites infuser 1 cuillère à café de feuilles de romarin séchées, 2 s'il s'agit de romarin frais. Laissez infuser à couvert pendant 3 à 4 minutes s'il s'agit de romarin frais, 5 à 10 minutes pour du romarin sec. Filtrez la préparation.
Il est conseillé de boire 2 tasses d'infusion par jour, toutes les 3 heures en cas de maux de tête (déconseillé pendant la grossesse). S'associe volontiers à la camomille et à la menthe pour une infusion relaxante.

le conseil du jardinier

Le romarin est un allié des choux, qu'il aide à se défendre contre la piéride. Il protège également les navets, les carottes et la sauge.