L'engrais vert, l'engrais qui a tout pour plaire !

Nourrir le sol, autrement, naturellement.

 

Et si certaines plantes avaient la capacité de nourrir le sol ? Si leur but n’était pas uniquement de fleurir mais aider les cultures suivantes ?

Un double rôle qu’elles assument à la perfection, des plantes bienfaitrices qui apporteraient à la terre ce dont elle a besoin, au moment opportun.

Comment la magie opère t-elle ?

Un engrais vert est une plante qui avant la montée en graines, est coupée puis séchée et enfouie dans le sol. Les nombreux nutriments qu’elle contient vont venir le régénérer afin d’éviter son épuisement au cours des diverses cultures potagères.

Il accueillera ainsi vos cultures légumières qui profiteront gracieusement de tous les apports de l’engrais vert. 

 

Leurs nombreux bienfaits...

 

 

 

Chaque engrais vert s’accorde avec son environnement, cependant, certains ne s’entendent pas avec certains légumes ou au contraire d’autres sont excellents pour certaines cultures.

Il est donc primordial de connaître les besoins de votre jardin et les caractéristiques de l’engrais vert que vous souhaitez semer avant de démarrer votre culture.

 

On vous les présente juste ici :

 

La moutarde blanche :

 

La moutarde blanche est une annuelle à floraison jaune qui a une pousse très rapide et qui étouffe les mauvaises herbes. Elle offre un fort apport en matière organique, et ses racines aèrent le sol : leurs propriétés nématicides sont idéales avant la culture des potagères.

En outre, la moutarde évite le lessivage hivernal des éléments fertilisants. Semée à l’automne, elle est un excellent piège à nitrates, puis le gel la détruit, ce qui évite le fauchage avant l’enfouissement. La moutarde blanche a aussi une utilisation condimentaire bien connue…

 

 

La phacélie :

 

C’est un formidable engrais vert grâce à sa rapidité de croissance et sa forte production de matière organique. Elle permet d'aérer et décompacter les sols argileux par son système racinaire fin et profond, très développé. En plus, la phacélie n'est pas attaquée par les ravageurs..

Elle offre également un usage décoratif si on la laisse fleurir, se révélant extrêmement mellifère. En outre, mélangée à d'autres variétés fourragères, elle offre un apport supplémentaire en protéines. Favorable avant toute culture potagère.

 


 

Le trèfle violet :

 

Légumineuse vivace, elle offre une excellente résistance au froid et au piétinement, un bon apport durable en azote pour les sols (jusqu'à 3 ans de fertilisation !), ainsi qu'un apport en protéines intéressant pour l'usage en fourragère pour les lapins, moutons et volailles. Son enracinement important restructure le sol, et ses fleurs mellifères colorées sont très attractives pour les insectes, notamment les pollinisateurs. Le trèfle craint les excès d'arrosage et les trop fortes chaleurs. Idéal pour les potagers de salades, cucurbitacées, pommes de terre, tomates, aubergines et poivrons. Défavorable avant la culture des haricots, pois et fèves

 

 

Le seigle :

 

Cette plante fait partie des graminées. Elle étouffe les mauvaises herbes grâce à son couvert végétal et se développe bien en sol acide. Elle améliore la structure des sols avec un important apport en matière organique et en humus. En outre, ses racines profondes aèrent les sols et limitent l'érosion. On associe souvent la culture du seigle à la vesce, car il lui sert de tuteur tout en complétant ses apports au sol. Le seigle n'est pas gélif et reste tout l'hiver en place, il ne nécessite pas de broyage.

Idéal pour les potagers de carottes, navets, radis, betteraves, pommes de terre, ainsi que pour les haricots, pois, fèves.

 

 
Le sarrasin :

 

Cette annuelle à croissance rapide est rustique et d'installation rapide. Elle étouffe très bien les mauvaises herbes et aère le sol en profondeur grâce à son système racinaire développé. Idéal sur sol pauvre et acide, le sarrasin prélève les phosphates du sol, non assimilés par les autres cultures. Hautement mellifère, il attire et abrite de nombreux insectes pollinisateurs et auxiliaires, alliés importants dans la lutte contre les nuisibles. Sa destruction par le gel évite le fauchage avant l'enfouissement.

Favorable avant toute culture potagère.

 

 

La luzerne :

 

Cette légumineuse à croissance rapide présente une bonne résistance à la chaleur. Elle offre une forte production de matière organique. La luzerne protège les nappes phréatiques en retenant les nitrates des couches supérieures. Ses racines profondes structurent et décompactent le sol.

Elle protège le sol pendant l'hiver et elle est également utilisée en fourrage pour les lapins, chevaux, bovins.

Idéal pour les potagers de cucurbitacées, pommes de terre, tomates, aubergines et poivrons.

Défavorable avant la culture des haricots, pois et fèves, ainsi que des laitues.

 

La vesce de printemps :

 

Cette plante annuelle grimpante fait partie des légumineuses. Très bon couvre-sol avec un fort développement végétatif, elle élimine les mauvaises herbes et protège les sols de l'érosion.

Son apport en matière organique est important, elle restitue aussi beaucoup d'azote aux sols.

On associe généralement la culture de la vesce avec une graminée comme le seigle, qui lui sert de tuteur, pour obtenir un enrichissement très complet du sol. Le gel peut la détruire, ce qui évite le fauchage avant l'enfouissement.

Idéal après les choux, navets et radis, et pour les potagers de salades, cucurbitacées, pommes de terre, tomates, aubergines et poivrons. Défavorable avant la culture des haricots, pois et fèves.

 

 

Le trèfle blanc nain :

 

Cette Légumineuse vivace offre une excellente résistance au piétinement. Elle constitue pour les sols un bon apport en azote (capté dans l'air) ainsi qu'un excellent apport en protéines.

Son enracinement important restructure le sol. Enfin, son utilisation en gazon "rustique fleuri" est très appréciée car il résiste très bien en terrain sec : dans ce cas, sa pérennité est de 3 à 4 ans.

Idéal pour les potagers de salades, cucurbitacées, pommes de terre, tomates, aubergines et poivrons.

Défavorable avant la culture des haricots, pois et fèves.

 

 

ALORS, LEQUEL ALLEZ-VOUS CHOISIR ?